2010
Centre d'art contemporain de Cajarc

 

 

 

 

Water Walk, Centre d'art contemporain de Cajarc, 2010.

Installation, fusil de chasse, planches de contreplaqué découpées, pierres, 2 vidéos en boucle, moniteurs, 3m30 × 1m80.

 

Deux moniteurs sont posés côte à côte. Ils font face à un fusil de chasse menaçant placé en position de tir. Sur le premier écran, le dessin d'un motel américain appelé The City Walk Motel sert de décor défraîchi à une scène de fiction. Sur le deuxième, le néon du motel clignote. L'histoire se déroule dans les bas-fonds d'Hollywood Boulevard. L'image du motel est accompagnée de sons de voitures, de sirènes de police, d'amants qui s'aiment en cachette, de camés et de coups de feu tirés. Dans son livre Lieu commun Bruce Bégout décrit cette nouvelle forme de vie urbaine, qui est celle de l'homme du motel américain, comme une vie d'extrême mobilité,

d'errance, de pauvreté et de plaisirs interdits. Le motel est un espace que la société a voulu rationaliser à l'extrême. Notamment à travers la normalisation d'une architecture qui se répète par dizaines de milliers sur le territoire américain. Pourtant c'est justement l'inverse qui s'y passe. Cette neutralité excessive, associée à des emplacements géographiques en marge de l'activité sociale et économique de la ville, y fait naître des comportements irrationnels, impulsifs et clandestins. Dans un article de l'American Magazine de février 1940, Edgar Hoover décrit le motel comme un monstre tentaculaire qui pervertit les hommes. Il donne à cette architecture répétitive un statut de bête sauvage incontrôlable qui se propage sur le territoire urbain. Un élément vivant, totalement autonome où prédomine la perte du lieu dans le monde. C'est justement cette matérialisation d'une architecture hybride qui nous intéresse ici. Un bâtiment mi-humain, mi-objet qui absorbe et recrache toute l'humanité voyageuse des villes.

see also:
Du réseau dans le terrarium

Environnement pour escargots. Escargots, wall painting, terreau, gravier, trains électriques, circuit, plantes, vidéos, [...]

Un non-humain dans l'espace 2

Impression numérique 14,63 × 2,50m.