2012
La Vitrine am

L’art peut aisément se concevoir comme une réalité parallèle. On n’y distingue aucune différence visuelle, notre réalité semble dupliquée jusqu’au plus infime détail. Mais il y règne un champ de gravité légèrement différent, l’espace-temps menace à tout moment de se contracter ou de se dilater. Clotilde Viannay est une exploratrice de réalités parallèles. Avec son projet centré sur les watchmen, elle opère une contraction temporelle qui happe le lecteur/visiteur et permet à ce dernier d’appréhender les subtilités de ces univers parallèles qui, sans la perspicacité de l’artiste, resteraient imperceptibles.

 

Marc-Olivier Walher

 

Photo : Thibaut Bertrand

Une illusion romantique — second volet d’un projet s’inspirant des Watchmen, une histoire de super-héros écrit par Alan Moore en 1984 — est constitué de dessins, de sculptures, d’un New York Times fictif et d’un ensemble de documents retravaillés.

L’installation fait un bond dans le passé des Watchmen pour s’intéresser au destin extraodinaire de deux jeunes américains : Emmett Till et Lilly Backer. Toujours sous le principe de l’uchronie, l’artiste Clotilde Viannay et les écrivains Jacques Barbéri et Yves Ramonet sont partis de l'histoire du jeune afro-américain — personnage symbolique majeur de la lutte raciale aux U. S. dans les années 1950 — pour imaginer le destin des deux adolescents amoureux. Victimes au départ des injustices et de la violence de l’époque, ils deviennent des héros masqués et rejoignent le groupe des justiciers Watchmen.

see also:
KIOSK net

Invitation de Clémentine Roy — Jacques Barbéri, Yves Ramonet & Clotilde Viannay, les Éditions DEL’ART, 2012.

W — New York Times fictif

Impression sous rotatives, 12 pages, n&b, 33,15 × 54,09 cm, 1 500 exemplaires.

W — Magazines

Série de couvertures fictives, impressions lambda.